Coronavirus ou Covid-19 dans le Monde et au Pérou

Une transformation du Monde

 

De nouvelles approches, de nouvelles visions.

de nouveaux défis, de nouvelles opportunités, de nouveaux apprentissages 

De nombreux secteurs chamboulés des actrices et acteurs

 

La vision du baisemain, de la poignée de main, de la bise, de l'embrassade et des concepts de sécurités sanitaires, les distances de sécurité entre personnes, l'usage de masques, de panneaux transparents ou non de protection, les gels désinfectants et autres procédés de protection systématique mais aussi des  nouvelles menaces, concurrences, les adaptations des marchés déterminent dès aujourd'hui, le pendant et pointant l'après font partie de ces défis.

Au départ bien entendu nous faisons l'inventaire de ce dont nous disposons, de ce que nous possédons, connaissons bien ou pas, avons l'habitude d'utiliser ou pas, ce que nous pouvons adapter, améliorer, produire et les images que nous voulons renvoyer désormais, tenant compte des nouvelles règles, interdits, limitations, temporaires ou de durées indéterminées, les attentes, exigences, obligations internationales, nationales, régionales, municipales, entrepreneuriales, sectorielles, bien entendu économiques, philosophiques d'entreprises, aspects légaux, communications, offres (services, produits, autres ?), sécurité, responsabilités civiles et vitales.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le télétravail bien que connu s'est immédiatement distingué mettant en avant

les possibilités de communications par les échanges de textes, mais aussi vidéo, de types power point, keynote ou autres, composites ou mixtes, les communications individuelles, les conférences, les communications à plusieurs interlocuteurs et les plateformes le permettant. 
Si tout le monde connaissait des marques et plateforme comme: Facebook, Linkedine, Skype, WhatsApp, FaceTime, se font désormais plus connaitre les plateformes et applications comme GotoMeeting, Zoom.us, Teams, et autres.  Générant une surnécessité d'internet, des lignes de communication, des systèmes G3, G4, G5 et suivants, des satellites, GPS et autres localisations comme la géolocalisation, la spatiolocalisation, la localisation par rapport à ... d'autres, tel ou tel éléments, l'identification, la certification, etc et malheureusement de menaces de piratages, de sabotages, de prises non voulues de contrôles, nécessitant de nouveaux niveaux en matière de cyber sécurité, contrôle, oubliant l'ancienne idée du "Big Brother" pour les "Giant Sisters" etc.

Nécessitant l'utilisation de nouvelles technologies ou d'autres adaptées. 
Nous avons par exemple choisi aussi d'utiliser pendant cette période écran interactif intelligent de technologie BELGE, avec l'aide du distributeur membre SEYTECH et son Gérant Général M. Frederico Guevara.

 

 

 

 

 

 

Mais il y a tout ce qui ne peut par définition se faire par télé travail dans leurs parties concrètes, comme dans:
 

  1. la construction (d'immeubles, routes, ponts etc),

  2. le tourisme

  3. l'alimentation

  4. les interventions chirurgicales et une série d'autres médicales et pharmaceutiques

  5. l'agricole, l'élevage

  6. l'énergétique

  7. le mobilier, l'immobilier

  8. les produits matériaux

  9. et tout ce qui implique une interaction matérielle obligatoire.

Même si dans certains cas, une série d'éléments pourront se faire à distance, par intermédiaire de robotique, domotique, automatisation, usant du virtuel et des types de communications déjà mentionnées jusqu'à la partie physique incontournable jusque-là.

Peut-on considérer que TOUT redeviendra "comme avant" une fois vaccins et traitements trouvés contre le coronavirus ?

Il faudra tenir compte:
 

  1. Des normes existentes, nouvelles, évolutives, internationales, nationales, des marchés etc

  2. Des nouvelles habitudes et tendances prises ou émergentes

  3. Des incertitudes et potentielles nouvelles menaces et/ou exigences des interlocutrices et interlocuteurs.

  4. L'élimination des "secrets" bancaires, médicaux, de l'instruction etc.

  5. La tendance à l'élimination de l'argent physique pour le virtuel, les paiements et réceptions en lignes, de même que les saisies, prélèvements à la sources, etc. Les monnaies de types bitcoins et autres.

  6. La généralisation du "traçage" des personnes.

Au Pérou

Le confinement strict a été décrété depuis le 16 mars 2020, frontières et aéroports fermés (sauf pour l'un ou l'autre rare vol spécial "humanitaire de rapatriement" et depuis prolongé plusieurs fois, et pour le moment jusqu'au 30 juin 2020 où devrait débuter très partiellement le déconfinement.

En résumé à peine exagéré, toutes entreprises fermées sauf: magasins d'alimentation, pharmacies et banques.

Confinement obligatoire du lundi au samedi sauf une personne pour se rendre sur le trajet le plus court à ce magasin, cette pharmacie et/ou cette banque avec un espacement minimum entre chaque "client(e)" de 1,5m. Dimanche confinement pour toutes et tous. A l'exception, comme chaque fois, des forces de l'ordre, armées, les médias. 

Sauf autorisation spéciale, véhicule privé de sortie interdite. Amende de 6300Soles (environ 1770 euros)

en cas de non paiement "Mort civile" impossibilité de la moindre démarche administrative, bancaire, ni lorsque viendra le déconfinement, notariale, de prise d'avion de train, ou de sortie du pays.

Evidemment les conditions les plus strictes sont appliquées dans les communes considérées les plus aisées et suivantes, comme à Lima, Miraflores, San Isidro, Surco, La Molina, Barranco, Pueblo Libre, Lince et les grandes villes. Même si les réglementations sont nationales. 

 

CONTACT US

Email:     CamaraCCBLP@perou.net
Address:  Av. La Mar, 142

Phone:   51-1-446.86.82

GET UPDATED

© 2014 by Camara CCBLP. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Clean
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page

Partner of

Socio estrategico de

Partenaire de

Partner van